Vous êtes ici : Acel Genesys » Atex ATmosphère EXplosive

Atex ATmosphère EXplosive

Pictogramme Atex

Environnements Atex

ATmosphère EXplosive ou ATEX : une ATmosphère EXplosive ou ATEX est une atmosphère qui pourrait devenir explosive en fonction des conditions locales et/ou opérationnelles. C’est un mélange d’air et de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel, après inflammation, la combustion se propage à l’ensemble du mélange non brûlé.

Explosion : Une explosion est la transformation rapide d’un système matériel donnant lieu à une forte émission de gaz accompagnée éventuellement d’une émission de chaleur importante. Les explosions peuvent être soit d’origine physique (éclatement d’un récipient dont la pression intérieure est devenue trop grande, etc.) soit d’origine chimique, ces dernières résultant d’une réaction chimique. De nombreuses substances sont susceptibles, dans certaines conditions, de provoquer des explosions. Ce sont pour la plupart des gaz et vapeurs, mais aussi des poussières et des composées particulièrement instables.

La définition donnée par la norme EN-1127-1, peut également être citée : une explosion est une « réaction brutale d’oxydation ou de décomposition impliquant une élévation de température ou de pression ou des deux simultanément ».

La réglementation ATEX (ATmosphères EXplosibles) est issue de deux directives européennes (94/9/CE ou ATEX 137 pour les équipements destinés à être utilisés en zones ATEX, et 1999/92/CE ou ATEX 100A pour la sécurité des travailleurs).

Elle s’applique en France en vertu du respect des exigences du Code du Travail.

La réglementation dite ATEX demande à tous les chefs d’établissement de maîtriser les risques relatifs à l’explosion de ces atmosphères au même titre que tous les autres risques professionnels. Pour cela, une évaluation du risque d’explosion dans l’entreprise est donc nécessaire pour permettre d’identifier tous les lieux où peuvent se former des atmosphères explosives : il s’agit du DRPCE (Document relatif à la protection contre les explosions). Conformément à la directive 1999/92/CE et à l’article R.4227-50 du Code du Travail, les emplacements ATEX doivent être subdivisés en zones : 0, 1 ou 2 pour les gaz, 20, 21 ou 22 pour les poussières.

 

Logo PDF

 

 

 

Voir le site des solutions atex

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Étiqueté avec :
, , , , , , , , .

30 mai, 2016